La politique et l’immobilier

immobilier-ancienTous les ministres du logement de la Ve République se sont retrouvés face un problème de taille : le mal logement dont souffre les français.

D’après le dernier rapport de l’Abbé Pierre, il y a prêt de 6,5 millions de personnes qui souffrent du mal logement. C’est pourquoi Sylvia Pinel, qui est actuellement la ministre du logement en poste, a mis en place un système de défiscalisation. Cela doit permettre de relancer l’immobilier. Les investisseurs qui achètent dans le neuf obtiennent une réduction d’impôt, en échange de quoi ils s’engagent à mettre l’appartement ou la maison sur le marché locatif pour une durée minimale de 6 ans. Un plafond de loyer et de ressources a été mis en place afin de favoriser les foyers les plus modestes et ainsi réduire les inégalités, notamment dans les zones dites « tendues ». Il existe des sites qui proposent une simulation en défiscalisation immobilière un peu partout.

Il est très compliqué de se loger dans ces zones (Paris, Marseille, Lille…), et de nombreux marchands de sommeil en profitent pour abuser de la détresse des gens. On observe alors à des scènes incroyables (appartements surpeuplés, insalubres, hors de prix…) au sein même du pays des droits de l’Homme.

La corrélation entre l’immobilier, la hausse des constructions et une politique de défiscalisation avantageuse est donc très forte.